L'autre côté de la table


Notre troisième stage s’est déroulé à l’automne et nous étions encore sur place lors de la remise du premier bulletin. J’ai eu la chance de participer à la remise des bulletins aux parents des élèves de ma classe. Mon stage s’est déroulé en milieu alternatif et l’école a obtenu une dérogation leur permettant d’utiliser un bulletin maison où les compétences sont évaluées par des cotes et non par des notes chiffrées. Avec les multiples projets réalisés depuis le début de l’année, il y avait peu d’éléments à évaluer, mais, de concert avec mon enseignante associée, nous avons été en mesure de faire un portrait réaliste du développement des compétences pour tous les élèves. Une autre particularité de cette école est que l’élève s’autoévalue et que cette autoévaluation est incluse au bulletin.

 

Pour revenir à la rencontre de parents, j’ai aimé l’expérience de me retrouver cette fois de l’autre côté de la table ayant participé, comme parents, à de multiples rencontres du genre au cours des 8 dernières années… Mon appréciation de la rencontre s’exprime bien par cet extrait de mon bilan de stage « J’ai aussi eu la chance de rencontrer tous les parents de la classe lors des rencontres de bulletin. J’ai pu apporter ma vision du cheminement de leurs enfants puisque nos rencontres se sont déroulées lorsque mon stage était bien amorcé et que je connaissais mieux les élèves. Les parents ont tous été très collaboratifs et fort accueillants. Je me suis tout de suite sentie à l’aise face à ces parents dont je connais très bien le quotidien, ayant moi-même un enfant en 5e année et un enfant en 6e année. J’ai toujours tenté de me présenter aux parents telle que je voudrais qu’une enseignante de présente à moi et je crois que j’y suis arrivée ».

 

La collaboration avec les parents en milieu alternatif est complètement différente de tout ce que j’avais vécu auparavant. Les parents sont de réels coéducateurs et la classe leur appartient autant qu’aux élèves. Ils sont disponibles et volontaires. Ce sont les parents qui viennent s’occuper de la classe lors des rencontres pédagogiques mensuelles. Souvent ce sont eux qui proposent une activité pour cette période. Initialement, j’avais peur de trouver cet aspect envahissant, mais ce fut tout le contraire. Je me suis sentie supportée et surtout respectée par les parents. Il était clair que nous avions tous le même objectif, le bien-être et le développement optimal des enfants.

 

Télécharger
La coéducation à l'école Élan
Document expliquant comment se fait la coéducation à l'école Élan
La-coéducation-final.pdf
Document Adobe Acrobat 98.6 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0