L'expérience


À notre dernière année de baccalauréat, nous devons nous inscrire au cours “projet pédagogique et ressources du milieu” de notre choix.  J’ai choisi le profil «univers social» (DDM410E) parce que je pensais que les ressources que j’y découvrirais pourraient m’être utiles comme enseignante à Montréal. Je pensais y trouver des pistes d’exploitation des ressources muséales et historiques de ma ville. Je me disais que j’en sortirais équipée pour enseigner l’univers social tel que présenté dans le cours de didactique de l’univers social. Je me suis présentée au premier cours avec une vision très « contenu » de ce qui m’attendait. Ce n’est qu’au fil des semaines que j’ai accepté que ce ne soit pas ce que je retirerais de ce cours ni même l’intention de ce cours.

 

L’univers social n’était qu’un prétexte pour nous amener à cheminer sur la compétence professionnelle d’héritier, critique et interprète d’objets de savoirs et de culture. Et j’ai cheminé! Cette fameuse première compétence est celle dont on nous parle le plus tout au long du bac. Mais ce n’est que dans ce cours que j’ai finalement compris, ou du moins apprécié, cette compétence. Avant ce cours, ma vision de la première compétence était très étroite en raison de la façon dont elle m’avait été présentée. J’étais déçue du peu que l’on me demandait, je me disais qu’on pouvait faire tellement plus...

 

En fait, ce n’est pas tant faire plus que faire différemment. Tout ce cours s’orientait autour de la démarche expérientielle. J’en avais bel et bien entendu parler en première année dans un lointain cours sur les différents modèles pédagogiques sans, toutefois, avoir eu la chance de la mettre en pratique. Durant ce cours, j’ai pu m’y plonger.

 

Premièrement, en tant qu’élève, avec la multitude d’expériences vécues durant le cours dans le but de nous ouvrir l’esprit sur tout le potentiel de cette façon de faire pour l’enseignement de l’univers social ou tout autre domaine. L’exploration du milieu était au centre d’une grande part des activités que ce soit pour la visite du quartier adjacent à l’UQAM, pour la baladodiffusion sur les quartiers disparus ou la découverte du Mile-End. Nous avons aussi exploré différentes ressources du milieu telles que la BANQ et les archives de la ville de Montréal.

 

crédit photo: SOS itinérance
crédit photo: SOS itinérance

Ensuite, nous avons abordé l’éducation à la citoyenneté sous l’angle de l’implication. C’est par une journée de préparation de repas dans une cuisine collective et une visite du centre-ville axée sur l’itinérance que nous avons abordé ce thème. Nous avions ensuite l’opportunité d’aller offrir à des itinérants la nourriture préparée de concert avec l’organisme SOS itinérance. Ce fut une expérience humaine extrêmement forte.

 

crédit photo: Sophie Richard
crédit photo: Sophie Richard

Finalement, nous avons eu l’opportunité de créer une SAÉ et faire vivre l’approche expérientielle à des élèves grâce à l’accueil généreux de plusieurs enseignants de Montréal. Nous avons été en mesure de voir combien cette approche motivait et mettait les enfants en action. Ce fut encore une fois une expérience marquante pour la suite de mon cheminement professionnel. J’ai maintenant le goût d’intégrer cette façon d’enseigner à ma pratique et je me propose aussi de vivre le plus d’expériences variées moi-même afin de pouvoir en faire profiter mes élèves, ce qui s’intègre de toute évidence dans ma démarche de développement professionnel.

 

Pour conclure ce cours, l’on nous demandait de faire une réflexion sur notre vision de la première compétence professionnelle. Je vous laisse ici ma réflexion. Je vous laisse aussi la SAÉ conçue dans le cadre de cet excellent cours

Télécharger
Réflexion
En s'appuyant sur notre cheminement dans ce cours, sur les réflexions colligées dans notre journal de bord et sur les expériences vécues, nous devions présenter notre vision personnelle de l’enseignant-e héritier-ère, critique et interprète d’objets de savoir et de culture.
RÉLEXION .pdf
Document Adobe Acrobat 48.1 KB
Télécharger
Gauche-Droite
Activité basée sur la démarche expérientielle réalisée en première année et portant sur l'utilisation des notions de droite et de gauche afin de s'orienter dans l'espace et sur un plan simple.
SAE Version finale US.pdf
Document Adobe Acrobat 9.3 MB

Écrire commentaire

Commentaires : 0